Home

Blog

L’art Memento Mori

L’art Memento Mori est conçu pour rappeler aux spectateurs sa mortalité, la brièveté et la fragilité de la vie humaine. « Memento Mori » est une expression latine qui signifie « souviens-toi que tu dois mourir ». Les crânes sont un élément de base de l’art Memento Mori, mais on trouve aussi souvent des sabliers, des bougies éteintes ou en mouvement, des fruits pourris et des fleurs fanées.

l'art memento mori 1

L’expression trouverait son origine dans une ancienne tradition romaine selon laquelle un serviteur était chargé de se tenir derrière un général victorieux lors de son défilé dans la ville. Alors que le général se prélassait dans la gloire de la foule, le serviteur lui chuchotait à l’oreille : « Respice post te, Hominem te esse memento. Memento mori ! » (« Regardez derrière vous, n’oubliez pas que vous n’êtes qu’un homme. N’oubliez pas que vous allez mourir »).

Memento Mori : la vie et la mort dans l’art, des crânes aux natures mortes

Nous avons tous entendu des phrases comme « peut-être que demain je ne serai plus là » et « rien ne dure éternellement ». Ce sont des dictons qui nous font réfléchir sur le caractère éphémère de la vie, nous rappelant notre mortalité. Et si, aujourd’hui, la plupart des cultures sont mal à l’aise pour parler de la mort, il n’en a pas toujours été ainsi.

Sélection produits 2022

produit tête de mort 1

Halloween Sweat Pull Femme Col Rond Manches Longues Chic Imprimé Tête de Mort Lâche Pas Cher Sweat Shirt Femme Gris Grande Taille Humor Décontracté Tshirt Manches Longues

produit tête de mort 2

Sweat à capuche pour homme imprimé Valhalla tête de mort Odin Rennes Viking Pull à capuche tendance

produit tête de mort 3

Police Mixte Adulte Analogique Quartz Montre avec Bracelet en Acier Inoxydable

produit tête de mort 4

Bijoux Bague Homme Gothique Tribal Tête de Mort Acier Inoxydable Anneaux Fantaisie pour Homme Couleur Noir Argent avec Sac Cadeau

produit tête de mort 5

Foulard Bandana Custom Skull Tête de Mort aux Roses Rouges 55 x 55 cm

produit tête de mort 6

Spiral - Skull Scroll - Casquette avec Fermoir en métal - Style déchiré

Tout au long de l’histoire, notamment en période de guerre, les gens ont été encouragés à réfléchir à la mort et à sa signification. Dans l’Europe médiévale, alors que les pestes sévissaient, une philosophie particulière qui s’est imposée demandait aux gens de méditer sur des objets qui leur rappelaient la vie et la mort. Le Memento Mori, qui se traduit par « souviens-toi que tu vas mourir », peut sembler morbide à certains, mais c’est une discipline qui était tenue en haute estime.

Cette pratique demandait aux gens de se séparer de leurs possessions matérielles et de leur luxe. La nature éphémère de ces objets de vanité était juxtaposée à l’immortalité de l’âme et à l’idée que l’énergie devait être dirigée vers l’au-delà. Bien sûr, comme beaucoup de philosophies de l’époque, cela s’est traduit par une imagerie artistique très riche.

Symbolisme du Memento Mori

Les artistes sont depuis longtemps fascinés par cette philosophie stoïcienne, dont ils utilisent les sombres enseignements comme tremplin pour leur art. En effet, l’art avec des crânes et têtes de mort, qui trouve certainement ses origines dans le Memento Mori, reste une niche esthétique populaire (aujourd’hui on trouve des têtes de mort dans les t-shirts, bagues, tableaux, robes et beaucoup d’autres). Les crânes, les squelettes et les têtes de mort ont été utilisés comme des symboles puissants pour nous rappeler que nous quitterons tous cette terre à un moment donné. Les crânes sont, en fait, le symbole le plus courant dans l’art du Memento Mori et sont le symbole classique de la mortalité.

Instantanément reconnaissables, ils sont également utilisés au-delà de l’Europe occidentale. Le jour des morts au Mexique est l’une des célébrations les plus célèbres dans laquelle l’iconographie des crânes est utilisée pour rendre hommage aux défunts. D’un point de vue artistique, Alberto Durero, Vincent van Gogh, Gustav Klimt ou Pablo Picasso ne sont que quelques-uns des artistes qui ont utilisé l’imagerie des crânes pour faire des déclarations artistiques importantes.

l'art memento mori 2

Cependant, les crânes ne sont pas les seuls symboles utilisés dans l’art du Memento Mori. Tout au long de l’histoire de l’art occidental, les artistes ont utilisé diverses métaphores pour réfléchir à la fragilité de la vie. Notamment aux Pays-Bas, où les vanités ont été utilisées pour explorer ces concepts. Ils ont utilisé des symboles tels que des fruits pourris, des instruments de musique, des horloges, des sabliers et des fleurs fanées pour montrer la décadence et le caractère éphémère de la vie.

Memento Mori à travers les âges

La mort est l’une des rares choses qui nous sont garanties dans la vie, et c’est une réalité qui nous unit tous ; cependant, la façon dont nous reconnaissons ce fait est unique à chaque personne. À l’époque médiévale, la théorie et la pratique de la réflexion sur la nature transitoire de la vie terrestre étaient connues sous le nom de Memento Mori (souviens-toi que tu dois mourir). Cette théorie est un aspect important des disciplines ascétiques, notamment du christianisme, car elle sert d’inspiration pour détourner son attention des distractions des préoccupations et des désirs terrestres et la concentrer sur la perspective de l’au-delà. Tout au long de l’histoire, les artistes ont exploré le concept de Memento Mori de diverses manières, développant un langage universel d’un riche symbolisme visuel. Les artistes ont interprété la mortalité humaine de multiples façons à travers le temps jusqu’à aujourd’hui. En créant un dialogue dans lequel la nature éphémère de la vie est étudiée, la conscience de l’impermanence renforce l’appréciation du présent.

Les gens d’aujourd’hui n’aiment pas trop penser à la mort. C’est trop déprimant et morbide pour nos sensibilités positives. Notre culture se consacre à perpétuer le mensonge selon lequel vous pouvez rester jeune pour toujours et que votre vie se poursuivra encore et encore.

Mais pour les hommes qui ont vécu dans l’Antiquité jusqu’au début du XXe siècle, plutôt que d’être un facteur de déprime, la mort était considérée comme une motivation pour mener une vie bonne, significative et vertueuse. Pour aider les gens à se souvenir de la mort, les artistes ont créé des peintures, des sculptures et des mosaïques avec des crânes, des squelettes et d’autres symboles de la mort. Dans les églises, l’art du Memento Mori était exposé pour obliger les spectateurs à méditer sur la mort, à réfléchir à leur vie et à se préparer à nouveau à rencontrer Dieu. Les chrétiens fervents demandaient souvent que leur tombe ou leur pierre tombale comporte une sorte de motif de squelette pour rappeler aux parents en visite que nous avons tous notre temps.

l'art memento mori 3

L’art Memento Mori, avec ses têtes de mort, ses crânes et ses squelettes, est non seulement superbe accroché aux murs de votre maison ou de votre bureau, mais il peut aussi vous rappeler que vous mourez tous les jours, vous encourager à arrêter de gaspiller votre vie pour des choses stupides et vous motiver à commencer à vivre la vie que vous voulez aujourd’hui, maintenant.

Danse Macabre ou Danse de la Mort

La danse macabre ou danse de la mort, est un sous-genre de l’art du Memento Mori. Ce genre artistique trouve ses origines à la fin de la période médiévale, mais est devenu populaire à la Renaissance. Les peintures de la Danse macabre montrent généralement un squelette (représentant la Mort ou la Faucheuse) qui marche, danse ou joue de la musique. Pour traduire l’universalité de la mort, des personnes de tous horizons, rois, papes, paysans et enfants, sont invitées par des squelettes joviaux à les suivre dans une danse vers la tombe. L’art de la danse macabre (qui a également pris la forme de pièces de théâtre et de poèmes) est né des horreurs du XIVe siècle : la famine, la guerre de Cent Ans et, surtout, la peste noire. Cette dernière a démontré de manière frappante comment la mort unissait tout le monde, faisant chuter la population sans la moindre distinction d’âge ou de rang.

l'art memento mori 4

Certaines des peintures de la danse de la mort sont assez morbides, graphiques et carrément effrayantes. Qu’elle vous effraie ou non, on ne peut nier qu’elle rappelle avec force que l’heure de chacun va arriver. Aucune exception.

L’art des vanités

Un autre genre intimement lié à l’art du Memento Mori est celui des vanités. Ce motif artistique était particulièrement populaire parmi les artistes de l’âge d’or néerlandais aux XVIe et XVIIe siècles. Le célèbre passage du chapitre 1 de l’Ecclésiaste sur la nature fugace et impermanente de notre vie mortelle est cité comme source d’inspiration pour cet art morbide.

L’art des vanités et des Memento Mori est devenu populaire au XVIIe siècle, à une époque religieuse où presque tout le monde croyait que la vie sur terre n’était qu’une préparation à l’au-delà. Cependant, les artistes modernes ont continué à explorer ce genre.

A voir aussi sur le blog

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content